la semaine service civique #2 : Badminton à Henri Matisse

 

Le premier module de la semaine :

Badminton pour les classes bilingues de l'école Henri Matisse !

Aujourd'hui, je me suis rendu à l'école Henri Matisse pour observer la 3e séance sur les 6 que peut compter le module de badminton des élèves de CP à CM2, sous les directives de Stéphane Joualland, éducateur sportif, et des deux enseignants, Guillaume Pichard (CP-CE1) et Judicaëlle Xayasombath (CE2-CM2).

La séance commence. Stéphane demande aux enfants : « Par quoi commence une activité sportive ? »  ; « L'échauffement ! » répondent les élèves, en choeur. Cette question permet de les plonger directement dans la séance.

Après un échauffement ludique, les enfants vont effectuer divers ateliers avec ou sans raquette.

 

ZOOM SUR... L'atelier « parcours d'entraînement »

 

Cet atelier est animé par Guillaume, un enseignant, et co-animateur de la séance de sport. A chaque rotation d'atelier, un nouveau groupe arrive au parcours, et Guillaume leur fait une démonstration. Personnellement,  je n'ai pas pu comprendre un mot de ses consignes… puisqu'elles étaient en breton ! Les élèves, eux, suivaient le discours de Guillaume sans la moindre perturbation.

 

L'atelier consiste à marcher, slalomer, monter sur un banc… avec une raquette en main et un volant posé dessus. Pas facile ! Cet exercice permet d'apprendre aux élèves à bien se repérer dans l'espace et à avoir les yeux partout ! Dans la majorité des cas, le parcours est une réussite, et les jeunes veulent à tout prix refaire un tour pour nous montrer qu'ils ont réussi.

 

Pendant que Stéphane coordonne deux ateliers, Judicaëlle s'occupe de l'atelier jonglage. Pour chaque groupe, elle effectue 4-5 échanges avec chacun des élèves.

 

A la fin des ateliers, et pour obtenir un retour au calme, Stéphane décide de faire une démonstration avec une élève devant les autres. Après une démo ou la jeune élève s'est montrée très brillante, Stéphane leur souhaite une bonne semaine.

 

Kenavo !

 

 

Focus :

 

Je reviens avec Guillaume sur les consignes en breton en séance d’ EPS.

« Les élèves apprennent à utiliser le breton dans toutes les disciplines, dont l’EPS », me dit-il. « Les élèves apprennent du vocabulaire nouveau et réinvestissent le vocabulaire déjà connu en situation concrète. L’utilisation du corps dans les activités sportives, comme le badminton, aide les élèves à mémoriser les mots nouveaux».

Vu à quelle vitesse ils assimilent les connaissances à cet âge, cela ne leur pose aucun souci.

 

Réagir


  • CAPTCHA

Calendrier

« Avril 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30

Présentation

Associations

Portfolio Partenariat Educatif

Disciplines

Articles

Equipements

Téléchargements

Dernières modifications

Espace Membre